[Europa League] En Espagne, le F91 est «débil»

first_img«Ça tombe bien, c’est notre slogan»À l’échelle d’un quintuple vainqueur de l’Europa League, c’est sans doute vrai, mais de là à l’écrire…Bertrand Crasson assume qu’on regarde son équipe comme un Petit Poucet absolu puisque ici bien plus qu’à Nicosie ou Bakou, c’est ce qu’il est. Et la presse ibérique, pas tendre dans ses qualificatifs, se retrouve tellement démunie devant la taille de cet adversaire qui n’a pas forcément grand-chose d’autre à proposer que son enthousiasme, qu’elle en vient à poser des questions… sur l’ennemi du Betis, qui avait accueilli Dudelange l’an passé. «Je croyais que c’était interdit de parler du Betis dans ce stade», a rigolé Crasson, détendu comme l’entraîneur d’une équipe qui n’a rien à perdre. «Ça tombe bien, c’est notre slogan.» Et avec Garos suspendu, Pokar blessé, Delgado insuffisamment remis et Muratovic non qualifié, il est même un peu question de «limiter les dégâts».Mais Crasson ne s’est pas trop attardé sur ce registre de la victime expiatoire. Alors que 22 000 à 25 000 personnes sont attendues ce jeudi soir (21h) au stade Sanchez-Pizjuan, il ne peut pas se permettre de se faire plus petit qu’il n’est, au risque de voir ses gars déjà forcément impressionnés par l’endroit, commencer à se déliter. Le snobisme espagnol ? «Cela fait plaisir d’entendre la presse internationale dire ça de nous. Je pense que Séville considère cette rencontre comme une simple formalité ou un devoir professionnel. Ça motive les gars.» Forcément, être pris pour des pigeons, ça agace.Une dérogation pour… deux gardiensL’idée de mettre un bus devant la surface ? «Je ne vais pas vous dire qu’on va gagner, ce serait absurde, mais on veut aussi montrer qu’on sait jouer au foot.»Il faut dire aussi que Dudelange est tenu à une certaine réalité, celle de ce groupe A, qui n’est pas à sens unique et qui le tiraille un peu dans tous les sens. Car cerner le niveau réel de ce Séville «B» qui devrait leur être servi, est aussi impossible que de savoir ce que vaut le F91 face à cette concurrence disproportionnée : les Andalous ont quand même passé un 0-3 bien tassé à un Qarabag qui a… giflé le champion du Luxembourg chez lui (1-4). Mais les hommes de Lopetegui ont aussi dû se contenter d’un tout petit 1-0 face à l’APOEL Nicosie que… le F91 a largement malmené à Chypre (3-4).À mi-chemin entre ces enseignements aux antipodes les uns des autres, il y a Crasson pour faire une synthèse dégagée de toute dramatisation de l’instant mais remettre aussi un semblant de logique à ces faits contradictoires qui se bousculent : «J’ai envisagé de demander une dérogation pour jouer avec deux gardiens de but.»Une centaine de spectateurs dudelangeois ont fait le déplacement en Espagne. Il sera toujours temps, dans quelques jours, de mesurer l’intérêt du reste du pays pour cette rencontre grâce aux clics enregistrés sur la page de la diffusion du match par RTL, mais Crasson, qui s’y connaît dans ce genre de rendez-vous, dans ce genre de stade et dans ce genre d’ambiance, assure que «c’est un grand moment d’émotion d’une vie». «Je vais dire à mes coéquipiers de bien en profiter, de prendre du plaisir», a d’ailleurs glissé Tom Schnell. Le simple plaisir, c’est le refuge des «débil» ?A Séville, Julien Mollereau Partager Dudelange est pris à la légère en Espagne. Et cela arrange bien Crasson, qui sait que… c’est tout à fait justifié.«Vous n’avez pas vu l’arbitre ? Parce que j’ai son enveloppe !» Devant quelques membres médusés de la presse, Bertrand Crasson a donné dans le politiquement incorrect pour préfacer mieux que quiconque ce match totalement déséquilibré entre un club structurellement amateur et son hôte au budget 70 fois supérieur.Dans son édition du jour, le quotidien sévillan a qualifié le F91 d’équipe «débil». Google traduction nous apprend que littéralement, en espagnol, cela signifie «faible». Ouf ! on a eu peur, il ne s’agissait que de ce que les linguistes appellent communément un faux ami. «Débil», donc.last_img read more

AME Church Donates US$3,000 to Sierra Leone Mudslide Victims

first_imgThe Eliza Turner African Methodist Episcopal Church on Camp Johnson Road, over the weekend donated the amount of US$3,000 to the Sierra Leone Embassy in Monrovia for survivors of the recent environmental catastrophe in Freetown that left about 500 residents dead.Alvin E. Attah, head Pastor of the church, said the gesture is aimed at identifying with the people of neighboring Sierra Leone, where there are many AME Churches that are part of the 14th Episcopal District in seven West African countries.Presenting the money formally at the Sierra Leone Embassy, Mr. Attah said the 14th Episcopal District had already identified with the AME Church in Sierra Leone, so Eliza Turner AME Church in Monrovia decided to go a step further, noting that victims of the incident include people from other denominations and religions so this is the church’s own way of identifying with the Government of Sierra Leone “to let them know that when they are crying, we are also crying, when they are in need, we are also in need.”Rev. Attah noted that the mission of the Church is not only to minister to the spiritual needs of people, but also to seen human kind as one big family therefore, we have come with the love of Jesus to our brothers, sisters, mothers and fathers”, he said.In the early hours of Monday, August 14, 2017, Freetown, the capital of Sierra Leone located in the 14th Episcopal District where E. Earl McCloud, Jr. presides as Bishop, was hit by heavy rain, followed by an unprecedented mudslides and massive flooding.The area has suffered incredible devastation. To-date, more than four hundred (400) people have lost their lives, and over the next five (5) years it is anticipated that more bodies will wash up on the Atlantic shore from this human tragedy. Meanwhile, Head Chancery at the Sierra Leone Embassy here, Dr. Roseline I. Turay, thanked the church for coming to the aid of the people of Sierra Leone, assuring that the money will be forwarded to the Government of Sierra Leone through the Ministry of Foreign Affairs.Share this:Click to share on Twitter (Opens in new window)Click to share on Facebook (Opens in new window)last_img read more