[Volley] Diekirch s’impose pour l’honneur

first_imgLa défense du CHEV démunie au mauvais momentMais face à la puissance de Buivids et Amstutz (2 aces chacun), la défense du CHEV se trouve démunie au mauvais moment et laisse finalement le gain du set à son adversaire (24-26). Toujours sous la pression de Buivids, les joueurs du CHEV connaissent un début de deuxième set similaire au premier (2-5, puis 7-12).Mais les efforts de Trence et Mather pour permettre à leur équipe de rester à flots n’ont pas été vains. Grâce à un bloc devenu performant, le score passe de 8-12 à 14-13. La fébrilité gagne petit à petit les rangs suisses et l’on croit même que les locaux vont remporter ce set quand ils s’offrent une balle de set (24-23). Hélas, le scénario catastrophe va se reproduire et Lucerne mettra définitivement fin au suspense en gagnant la deuxième manche sur le même score (24-26).Les deuxième et troisième sets seront une autre histoire. Le trio Trence-Shmelev-Mather prend la main et le CHEV n’a plus qu’a dérouler … ou presque. 25-17 et 26-24, l’affaire est pliée. Finalement, Diekirch s’imposera dans le set décisif sur le score de 15 à 9. Une victoire qui clôt sur une bonne note le parcours européen du champion du Luxembourg.Gilles Tarral  DIEKIRCH – LUCERNE : 3-2Hall Omnisports. Arbitrage de M. Ormonde (Por) et Zotovic (Slo). 500 spectateurs.Les sets : 24-26 (29′), 24-26 (27′), 25-17 (20′), 26-24 (24′), 15-9 (14′).DIEKIRCH : Trence, Shmelev, Weber, Wagner, Ney, Pavelka, Abreu, Jacobs, Mather, G. Nadalini, Ginter, Jansen. Libéros : Glesener, V. Nadalini.LUCERNE : Mladenovic, Widmer, Ulrich, Amstutz, Koepfli, Fort, Jucker, Perezic, Hepburn, Döös TraagstadBuivids. Libéro : Gautschi, Von Wyl. Partager Le CHEV a remporté, ce jeudi, le match retour du 2e tour de la Challenge Cup face à Lucerne (3-2). Un succès insuffisant pour se hisser en seizièmes de finale de la compétition.Le CHEV Diekirch accueillait, hier, au Hall Omnisports, les Suisses de Lucerne pour le match retour du deuxième tour de la Challenge Cup. Perdre 3 sets à 1 dans la première manche et se qualifier, c’est le défi qui attendait les Nordistes au coup d’envoi. Pour faire douter leur adversaire, les joueurs de Serge Karier se devaient de neutraliser Buivids et ses 200 cm, auteur de 23 points lors du match aller et incontestablement l’homme fort de l’équipe helvète.Dès les premiers échanges, c’est d’ailleurs le Letton qui enquille les points pour permettre à son équipe de compter trois longueurs d’avance (1-4). Les coéquipiers de Glesener, après avoir fait le dos rond pendant quelques minutes, vont petit à petit hausser leur niveau de jeu sous la houlette de Ney et Pavelka. Une attitude qui va se concrétiser au tableau d’affichage avec un premier passage en tête à 8-7, puis en continuant à faire la course en tête à 23-21.last_img read more