Bayern Munich : Leroy Sané ne viendra pas cet hiver

first_imgLe Bayern Munich ne s’attachera pas les services de l’ailier international allemand de Manchester City Leroy Sané, actuellement en convalescence, lors du mercato hivernal, a annoncé le directeur sportif du club bavarois jeudi.“Non, ce n’est pas un sujet pour cet hiver”, a affirmé Hasan Salihamidzic lors d’une conférence de presse à Doha au Qatar, où le club allemand effectue son traditionnel stage hivernal, selon plusieurs médias allemands. Le directeur sportif clôt ainsi les rumeurs persistantes même après le transfert avorté de l’ailier l’été dernier. A l’époque, le Bayern avait tenté d’enrôler le prodige allemand de 23 ans pour renforcer ses ailes mais Sané s’était rompu les ligaments croisés d’un genou quelques jours avant la fenêtre de clôture des transferts. L’attaquant des Citizens a récemment repris l’entraînement mais aucune date n’a été donnée quant à son retour effectif sur les terrains.La sortie de Hasan Salihamidzic apparait comme une réponse, sèche, à son entraîneur Hansi Flick qui, la veille, avait réclamé des renforts alors que son effectif est décimé par les blessures. “Nous étudions chaque option mais renforcer notre effectif en hiver est compliqué”, a-t-il expliqué. Le joueur identifié doit “répondre à nos exigences et nous aider tout de suite, a-t-il précisé. C’est bien sûr difficile. Les meilleurs joueurs ne sont pas libérés par les clubs. Que ce soit un prêt ou un achat, nous étudions tout”. Salihamidzic s’est dit “surpris” par la “sortie médiatique” de Flick qui avait réclamé mercredi “deux joueurs au minimum”, notamment un défenseur et un ailier. Un latéral droit servirait de back-up pour Benjamin Pavard, qui pourrait alors de nouveau être utilisé en défense centrale, et l’ailier permettrait de pallier les absences sur blessure de Kingsley Coman ou dernièrement Serge Gnabry. Aucun dossier de transfert cet hiver ne serait très avancé, selon Salihamidzic, pour qui “l’avenir du Bayern ne dépend pas d’un défenseur droit”. Munich est actuellement troisième de Bundesliga à 4 points du leader Leipzig, et se prépare à affronter Chelsea en 8e de finale de Ligue des champions. AFP Partagerlast_img read more

IPL 2016: Suresh Raina credits Dwayne Bravo and Co. for debut victory

first_imgGujarat Lions followed Rising Pune Supergiants in starting their Indian Premier League campaign with a victory in Mohali on Monday night. Opting to bowl first after winning the toss, Suresh Raina’s decision looked to have backfired before Dwayne Bravo and Ravindra Jadeja pulled things back to put the brakes on cruising Kings XI Punjab innings and restrict them to 161 for six in their 20 overs. (Match Highlights | Report)Bravo finished with four for 22, including the scalps of Glenn Maxwell and David Miller in the space of three balls, as he also went past 300 Twenty20 wickets — 302 — to become the leading wicket-taker in the format.”We bowled very well – (Dwayne) Bravo, PK (Praveen Kumar), (James) Faulkner, (Ravindra) Jadeja. At one stage I thought they will get 200, but they bowled well,” said a happy Raina during the post-match presentation. (Match in pics)However, Gujarat’s chase always looked in good control, thanks to Aaron Finch’s 74 off 47 balls that earned him the Man of the Match award. “Finch batted well, wicket was very good, and credit goes to all players,” Raina said after his side’s five-wicket win.Finch was ecstatic with his team’s victory but credited bowlers for “pulling it back”.”It’s nice to start the tournament well from the team’s point of view. Credit to the bowlers for pulling it back. Excellent wicket and the ball just skidded on under lights. We thought it might get slower but it didn’t,” Finch said.Losing skipper David Miller rued batting failure but maintained Kings XI will return to the winning ways.advertisement”We didn’t have enough on the board. 180 would have been nice. We were always on the back foot from there. And Finch’s knock made it very difficult. First six overs were rushed to be honest.”Still 13 games to go. It’s not how you start but how you finish,” Miller said.last_img read more