[Cyclo-cross] Dias dos Santos renoue avec la victoire

first_imgChez les dames, Marie Schreiber a devancé Kim Hames et Lisa Heckmann.Denis Bastien Partager À une semaine de la défense de son maillot tricolore à Mersch, le coureur du LC Tétange s’est imposé, à Hesperange, ce dimanche. Il a devancé Scott Thiltges, le meilleur coureur de la saison jusqu’à présent alors que Raphaël Kockelmann a pris la troisième place. Lex Reichling, termine quatrième.L’épais public qui s’est massé dans les bois du Holleschbierg recouverts par un ciel laiteux ne s’y était pas trompé. On ne rate pas l’ultime galop d’essai une semaine avant le championnat national. Ce public est donc reparti avec cette conviction qu’il ne faudra pas rater le rendez-vous, samedi à Mersch. «Ce sera une toute autre course», se sont accordés hier en fin d’après-midi les principaux protagonistes d’une course remportée par Vincent Dias dos Santos.Le champion national ne s’était plus imposé depuis le 17 novembre, chez lui à Belvaux. Et fatalement, le temps passant, à force de laisser la main à Scott Thiltges et Lex Reichling, toujours à égalité avec quatre victoires partout, il s’était fait une raison. Le voilà revenu dans le coup, assurément. «Ça fait plaisir, la forme est bonne», expliqua-t-il peu après son arrivée.Le plus important était assurément de refaire le match, de rivaliser à nouveau avec Lex Reichling et Scott Thiltges. Pas étonnant, donc, de voir ces trois-là, flanqués de l’excellent espoir Raphaël Kockelmann, se renifler comme des chevaux dans l’enclos. Pas moyen de faire la différence. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. On a vu Scott Thiltges s’y risquer. Vincent Dias dos Santos également. Sans plus de succès. La décision s’est faite à la fin, dans le dernier tour d’un circuit remodelé, sans doute encore plus roulant que d’accoutumée. «J’ai pris l’ascendant dans la prairie, je pense que j’avais fait le bon choix de pneumatiques, ça m’a aidé», dira Vincent Dias dos Santos, complètement requinqué après deux mois dans le dur. «Samedi à Mersch, reprenait-il, je vais pouvoir défendre mon titre, c’est une chose. J’avais du jus comme je n’avais plus couru depuis Mondorf. Il m’a fallu faire une course tactique. J’ai évité de m’isoler trop tôt car Lex (Reichling) et Scott (Thiltges) seraient revenus en passant des relais sur ce circuit roulant.»«J’ai continué à m’entraîner comme un chien!»Puis le coureur du LC Tétange revenait sur sa saison étrange : «En novembre, je n’ai pas eu de chance, j’ai accumulé les pépins. En décembre, ce n’est jamais un bon mois pour moi. Malgré tout, j’ai continué à m’entraîner comme un chien! C’est bien pour la semaine prochaine, mais je pense que Lex (Reichling) et Scott (Thiltges) seront aussi costauds…»Les intéressés apprécieront. «C’était technique et physique. Vincent m’a impressionné, le meilleur a gagné», glissa le coureur de Préizerdaul. «Je me sentais bien, je pense que j’aurais pu gagner mais j’ai commis quelques fautes. J’observe que Vincent revient dans le coup, il est en forme. Le championnat national à Mersch, samedi, sera très intéressant car il y aura plus de boue et ce sera donc très physique…», poursuivait le sociétaire du LG Alzingen. Rien de mieux pour faire monter d’un petit cran la pression!last_img read more